Titre : Les Hommes, responsables du devenir de la création?

Auteur(s) : Patrick Blandin

Date : 1996

Revue : Le journal de la Paix; Pax Christi; n° 441/442/443

Pagination : 28 à 30

Résumé : La vie s'est formée, s'est développée, s'est transformée dans une interdépendance permanente avec son environnement physique et chimique. Cette interdépendance s'est traduite par une selection naturelle, triant en permanence les organismes en fonction de leurs possibilité d'adaptation. Réciproquement, elle s'est traduite par la transformation de l'environnement  sous l'effet de l'activité des organismes. La vie n'a cessé de modifier les conditions de la selection naturelle, contribuant ainsi à sa propre transformation. Dans un cadre géologique changeant en permanence sous l'influence des phénomènes tectoniques. Dans un contexte climatique enfin, variant en fonction  de divers processus à déterminisme cosmique. Paradoxe, l'évolution du vivant n'a cessée d'être la condition de sa conservation.

Mots clefs : Reflexion Théologique; Vivant; Conservation; Déterminisme; Responsabilité de l'Homme; Transmission; Evolution; Selection naturelle;

Articles associés :

Télécharger l'article: Blandin143.pdf