Titre : La disparition des espèces, la biodiversité.

Auteur(s) : Patrick Blandin

Date : 1996

Revue : 12 questions sur l'environnement. Ministère de l'environnement et Z'Editions.

Pagination : 23 à 27

Résumé : Les espèces se répartissent à la surface de la planète, d'une part selon les conditions du milieu, par exemple selon le climat, d'autre part en fonction de l'histoire évolutive de la terre, dont les caractéristiques ont continuellement changé. Les continents se sont considérablement modifiés; d'immenses masses se sont séparées, par exemple l'Amérique du Sud et l'Afrique, ou encore l'Australie: les flores et les faunes ainsi isolées ont évolué indépendamment. Inversement, des continents se sont trouvés reliés, épisodiquement ou définitivement, comme l'Amérique du Sud et l'Amérique du Nord: des flores et des faunes se trouvaient alors mises en contact, avec de nouvelles possibilités d'expansion pour les espèces les plus dynamiques. Aujourd'hui, les grandes régions continentales et océaniques sont ainsi caractérisées chacune par un ensemble d'espèces issues d'une histoire évolutive particulière et adaptées aux conditions actuelles de l'environnement. On peut donc parler d'une diversité biogéographique pour rendre compte de ces variations des flores et des faunes d'une région à l'autre de la planète.

Mots clefs : Disparition; espèces; biogéographie; régions; planète

Articles associés :

Télécharger l'article: Blandin135.pdf